Recettes pharmacie des champs

Notre experte nous aide et nous conseille

Céline Neuville (Trévron)

LE PLANTAIN

LE PISSENLIT

LA ROSE

Traiter les inflammations des voies respiratoires, les inflammations des muqueuses de la bouche et du pharynx, les inflammations cutanées.

Traiter les plaies, les irritations et les démangeaisons cutanées.

Posologie

Par voie interne

Inflammation et infection des voies respiratoires (bronchite, sinusite, rhume, etc.)

  • Infusion. Infuser 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Boire de deux à quatre tasses par jour.
  • Extrait fluide (1:1). Prendre 1,5 ml, de deux à quatre fois par jour.
  • Teinture (1:5). Prendre 7 ml, de deux à quatre fois par jour.
Par voie externe

Inflammations de la peau (piqûres d’insectes, coupures, éraflures, brûlures, etc.) et des muqueuses (bouche, pharynx)

  • Macération. Faire tremper 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d’eau froide durant une à deux heures en remuant fréquemment. Filtrer et utiliser le liquide comme rince-bouche ou en gargarisme pour les inflammations de la bouche ou du pharynx. Appliquer en cataplasme sur les inflammations cutanées.
  • Feuilles fraîches. Les feuilles fraîches, grossièrement broyées et appliquées directement sur une piqûre d’insecte ou une blessure cutanée aideront à enrayer l’inflammation. Répéter au besoin.

Précautions

Attention
  • Certaines sources déconseillent aux femmes enceintes de prendre du plantain, car au cours d’un essai sur des animaux, cette plante a eu un effet stimulant sur l’utérus9.
Contre-indications
  • Aucune connue.
Effets indésirables
  • À hautes doses, le plantain peut avoir des effets laxatifs et hypotenseurs.
  • Certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques au plantain.
Interactions
Avec des plantes ou des suppléments
  • Aucune connue.
Avec des médicaments
    • Aucune connue.
Le pissenlit, source de vigueur et de ténacité.
Le pissenlit est une bonne plante pour se désintoxiquer et évacuer le trop plein de chaleur interne. L’appellation Taraxacum officinalis désigne en fait l’agrégation de plusieurs centaines d’espèces différentes mais dont les caractéristiques diffèrent peu.

Soigner le foie et les reins pour désintoxiquer l’organisme.

On utilise les feuilles et la racine du pissenlit pour leurs effets bénéfiques sur la digestion et le foie, notamment pour stimuler la production et l’expulsion de la bile. Le pissenlit tonifie progressivement les reins et il stimule quelque peu la miction. Comme il est riche en potassium, on peut utiliser ses effets diurétiques sur de longues périodes, pour soigner la rétention d’eau par exemple.

De plus, son contenu en inuline, une fibre prébiotique, contribue à la santé de la flore intestinale. Le latex de la tige est antiviral, mais il est toxique à l’interne et caustique sur la peau. On s’en sert notamment pour brûler les verrues et l’herpès.

Le tour de main de l’herboriste

Tisane dépurative

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café de racine coupée en petits morceaux,
  • 1 tasse d’eau froide.

Préparation :

  1. Faire bouillir l’eau avec la racine pendant 5 minutes.
  2. Filtrez.
  3. Buvez 1 tasse avant les repas, 2 à 3 fois par jour.

Si vous n’avez pas la possibilité d’obtenir de la racine de pissenlit mais souhaitez tout de même profiter de ses vertus dépuratives, un extrait standardisé de racine de pissenlit convient tout à fait.

 

Contre cors et verrues

Ingrédient :

1 racine fraîche de pissenlit.

Préparation :

  1. Recueillez un peu de suc et couvrez-en le cor au pied ou la verrue.
  2. Appliquez un petit pansement.
  3. Renouvelez matin et soir jusqu’à ce que ce lait visqueux ait ramolli la peau.

 

Lotion éclaircissante pour le visage.

Ingrédients : 

  • 1 poignée de fleurs fraîches (1 généreuse cuillère à soupe si elles sont sèches), 
  • 1 grande tasse d’eau froide.

Préparation :

  1. Versez les fleurs dans l’eau froide.
  2. Amenez à ébullition.
  3. Laissez frémir 15 minutes puis, hors du feu et à couvert, laissez infuser jusqu’à refroidissement.
  4. Filtrez.
  5. Utilisez cette lotion matin et soir sur les taches de rousseur et les taches brunes diverses.
  6. Conservez 4 jours maximum au réfrigérateur.

Lire la suite  :

Le pissenlit comment l’utiliser et pourquoi ?

Le vinaigre de rose, comme celui de lavande,  fait parti des produits à faire soi-même, facilement et à peu de frais.

LES INGRÉDIENTS :

  • du vinaigre blanc (ou d’alcool) ou de cidre,
  • des boutons de rose ou des pétales de rose.

LA FABRICATION :

Dans un bocal hermétique, mélangez environ 100 mL de vinaigre avec  une vingtaine de  boutons de rose ou au moins deux grosses poignées de pétales de rose.

 

Au final, il faut que le vinaigre recouvre bien les parties de rose choisies.

Laissez macérer entre deux et quatre semaines au soleil. Puis filtrez bien la solution obtenue.

Conservez à l’abri de la lumière.

Avec le temps, l’odeur du vinaigre va s’estomper pour laisser entièrement place à l’odeur de rose.

L’UTILISATION :

POUR LA BEAUTÉ ET LE SOIN :

  • en lotion pour le visage : il est astringent, adoucissant et anti-âge. Donc il aide à lutter contre les peaux grasses et les points noirs en étant utilisé matin et soir.
  • en eau de rinçage pour les cheveux
  • pour soulager les coups de soleil en diluant 1 volume de vinaigre de rose pour 2 volumes d’eau glacée : appliquer sur le coup de soleil.
  • pour les maux de tête, appliquez sur un chiffon imbibé sur le front et laissez agir quelques minutes.
Et, de manière générale, en remplaçant le vinaigre blanc dans la plupart de ses utilisations.
Et voilà une autre variante du vinaigre … et d’autres encore vont suivre … Laissez vous guider par votre imagination,  vos goûts, en fonction de ce que vous avez dans le jardin, dans le placard…et en fonction des saisons!

Envoyez nous vos idées par mail ou envoyez nous un commentaire !

(inscrivez vous et devenez participant de la gazette)

Laisser un commentaire